Chapitre 1

Je m’appelle Arthur Leroy. Non, ce n’est pas une blague. C’est bien mon nom. Après tout, c’est un nom comme un autre. Dans ma famille, nous sommes flics de père en fils. Et je suis fier d’avoir respecté cette tradition familiale au grand regret de mon épouse, Pauline. À ses yeux, cette profession n’est pas, mais pas du tout, compatible avec une vie de famille « normale ». Ce serait même un obstacle nous empêchant d’avoir une vie intime épanouie. Alors lorsque vie privée et vie professionnelle ne font plus bon ménage et que les solutions sparadrap s’avèrent inefficaces, la conclusion s’impose d’elle-même. Je me devais de changer de métier si je désirais me redessiner une vie plus apaisée. J’ai d’ailleurs eu droit à une attaque en règle de ma petite Pauline à ce sujet :
— Comment peux-tu avoir envie de continuer à être flic de nos jours ? Ne penses-tu donc jamais à moi ou aux enfants ?
— Je ne t’ai jamais rien caché, me semble-t-il. Je suis flic, ce n’est pas comme si j’avais une vie.
— Arthur, tu n’es pas drôle. Si tu nous aimes…change de métier.

Pauline n’a pas tout à fait tort mais voilà mon métier fait partie de ma vie et sans lui je ne suis rien. Aussi, à un moment donné, il est important de lui rendre tout ce que j’ai reçu quitte à faire quelques petits sacrifices. Avec le temps, Pauline a bien dû se faire une raison et je n’ai donc pas eu à choisir. De toute façon, j’en aurais été incapable. Chaque matin, Pauline me rejouait la même comédie. Elle m’embrassait comme si elle ne devait plus jamais me revoir et je faisais comme si je ne m’apercevais de rien. Nos tendres embrassades ont vite été remplacées par des engueulades à répétition. Ma journée commençait bien. Il devenait suicidaire de faire comme si je ne voyais rien. Quelque chose ne tournait plus rond. Le cours de ma vie m’échappait et partait même dans tous les sens. Cela a continué avec des problèmes au travail et même avec ma mère. Pourtant, ma mère est morte. Je pensais arriver à tourner la page mais elle réapparaît brutalement dans mes pensées. Je revois le moment où elle m’a annoncé son cancer. J’aurais tant voulu ne plus revivre cette scène. Je suis si triste lorsque je pense à toutes ces occasions de bonheur ratées. Pourquoi ces mauvais souvenirs ressurgissent-ils à nouveau ? J’ai tant espéré que cela passe avec le temps, mais non. Je ne sais plus comment faire pour retrouver une vie calme et sans soucis. Une vie agréable où je serais au centre de tout dans le meilleur des mondes. Aujourd’hui, rien ne va plus. Et puis, j’ai fini par comprendre que quelque chose d’étrange se passait sous mes yeux. Ma vie voulait me rencontrer. J’ai accepté l’invitation, n’ayant plus rien à perdre.


Lire la suite LE LIVRE